Frits Thaulow (1847-1906), paysagiste par nature

1er au 21 Septembre 2016 au Musée des Beaux-Arts de Caen
Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste

Création Le Clair Obscur
Note d’intention de Frédéric Deslias

Dans un exercice qui résonne directement avec notre travail sur Boudin, Frits Thaulow convoque chez nous des paysages extérieurs d’une étonnante vivacité. Là où la Normandie d’Eugène Boudin me semblait familiale (je suis Normand) et familière. Ses paysages me paraissent dans cette logique plus exotiques.

Ces fenêtres ouvertes sur un autre monde me donnent l’envie d’aller y voir – ou d’aller y entendre – de plus près. Sur les traces de Frits Thaulow, j’aimerais poser mon micro en Norvège, revenir sur les lieux ou sur ce qu’ils sont devenus pour entendre cette neige, ces contrastes des couleurs, et la vivacité de la lumière, j’aimerai entendre ces écoulements, toutes ces qualités d’écoulement d’eaux, il devrait y avoir une centaine de mots pour décrire l’écoulement de l’eau d’une rivière en Norvège, selon sa température et selon l’angle du soleil aussi, sinon des mots, il y aurait des sons, ou des assonances pour traduire cela. Et comme si la peinture ne suffisait pas, il y aurait plutôt un quelque chose pour dialoguer avec, un hors champ parfois, un détail aussi, mais des sensations toujours…

Thaulow est un peintre des températures. Des températures de couleurs, températures d’environnements, températures du ressenti, imprimées dans le corps, températures de la pièce, températures du cerveau.

Une forme de plénitude m’envahit enfin à parcourir ses tableaux. Thaulow fait du bien. Il y a peu de personnage dans ses tableaux, le temps y est semble-t-il suspendu dans un calme  serein. Thaulow provoque, convoque un état.

Artiste invité :
BJ Nilsen

bjnilsenEn lien avec le festival Les Boréales et le Festival ]Interstice[, le Cir Obscur a confié S∆W à un artiste ambassadeurs majeur du « Field Recording » issu de la scène scandinave : BJ Nilsen

Partenariats sur Caen

Centre social :
• Ateliers avec des adolescents de l’association Mieux Vivre et Détente (AMVD) de Pierre Heuzé.
Étudiants :
• Workshop avec les étudiants de l’école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg

« Le peintre norvégien Frits Thaulow était le cousin d’Edvard Munch et le beau-frère de Paul Gauguin. Lors de sa visite à Paris en 1874, année de la première exposition impressionniste, Frits Thaulow découvre la révolution picturale ouverte par Claude Monet. Il développe cependant un style personnel, relevant d’une peinture de « plein air », dite encore « d’atmosphère ». Sa vision écologique et humaniste obtient rapidement un immense succès public. 
Le musée des Beaux-Arts de Caen propose un portrait inédit de Frits Thaulow, chef de file des artistes norvégiens en France pendant les années impressionnistes et postimpressionnistes, acteur majeur de l’histoire du paysage moderne occidental. Cette rétrospective, axée sur une perception poétique de la nature, permet de découvrir la carrière européenne et américaine de Frits Thaulow, en regard d’œuvres d’une génération d’artistes de stature internationale sensibles à son génie, à l’instar de Claude Monet, qui fait le voyage en Norvège en 1895. »

Commissariat d’exposition : Emmanuelle De Lapierre et Caroline Joubert.
Commissariat scientifique : Frank Claustrat